Le big data, cheval de Troie de la transformation numérique de l’économie ?

Revue de presse de Ess toujours plus net
> Le big data, cheval de Troie de la transformation numérique de l’économie ?

Publié le jeudi 29 janvier 2015

Plus qu’un casse-tête technologique, valoriser les méga données pose d’abord des problèmes d’organisation et de culture numérique. N’est pas Google qui veut.

2015 sera l’année de l’expérimentation des big data, promet le cabinet de conseil Deloitte. Pour les entreprises françaises du moins, qui devraient sortir de leur attentisme mais "souvent sans attendre d’avoir résolu toutes les questions stratégiques, organisationnelles ou technologiques", observent les analystes. Une bonne stratégie ? Ou un fiasco annoncé ? Chercher à faire parler les avalanches de données n’est pas sans risque.

Certes, trouver des corrélations dans un lot de données, pour établir des règles de comportement vertueux d’un système n’est pas nouveau. L’informatique décisionnelle le permet depuis longtemps. Mais les 3 "V" du big data (Volume énorme, Variété des formats et Vitesse jusqu’au temps réel), ne font pas que compliquer la tâche des services informatiques et des statisticiens. "Même si, techniquement, on y arrive toujours", promet Charles Parat, directeur innovation de Micropole. Cela prend du temps et requiert des ressources par toujours disponibles. Cela nécessite surtout de changer les organisations.


Voir en ligne : L’Usine digitale du 22/01/15 par Aurélie Barbaux

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

L’ESS toujours plus NET(te) !

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux