Le burn out (épuisement professionnel) : du travail pour les CHSCT

Conditions de travail, sécurité et maladies professionnelles
> Le burn out (épuisement professionnel) : du travail pour les CHSCT

Publié le mercredi 12 février 2014

3,2 millions de personnes, soit 12,6 % de la population active, seraient en état de risque élevé d’épuisement professionnel - ou burn out. C’est la conclusion de l’étude [1] que vient de réaliser le cabinet Technologia qui identifie les conséquences d’un travail excessif et/ou d’un sur-engagement au travail qui se traduisent par une extrême fatigue, une anxiété généralisée, un stress permanent ou une dépression.

Ce risque touche tout particulièrement les agriculteurs (23,5 %), les chefs d’entreprise (19,7 %) et les cadres (19 %). Les femmes (21 %) sont 2 fois plus touchées que les hommes (11 %), essentiellement quand elles ont la charge d’enfants, tout particulièrement quand elles les élèvent seules (28 %).


Voir en ligne : Les clés du social du 10/01/14

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux