Le commerce équitable local, un contrat de confiance

Commerce équitable / Responsable
> Le commerce équitable local, un contrat de confiance

Publié le mercredi 25 mai 2016

La loi Hamon a étendu le champ d’application du commerce équitable aux échanges avec les producteurs du Nord. La commission chargée d’établir une harmonisation des certifications vient juste d’être mise en place. Face à l’ampleur de la crise agricole, le temps presse pourtant.

Depuis quarante ans, le commerce équitable a fait la preuve de sa pertinence. Aujourd’hui, près de 10 millions de paysans des pays du Sud bénéficient de conditions de production qui leur assurent une juste rémunération, respectent les droits fondamentaux de l’être humain et instaurent des relations commerciales durables. Les principes du préfinancement des récoltes et de la prime de développement consolident ce contrat de confiance qui permet d’investir pour améliorer la production ou les conditions de travail. Environ 30 000 produits, qui vont du cacao à l’huile d’olive, en passant par des objets d’artisanat, sont consommés dans 70 pays. Alors, pourquoi pas appliquer ces principes au sein d’un même territoire ?


Voir en ligne : L’Humanité du 03/05/16 par Paule Masson

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

Messages

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux