Le gouvernement accentue la lutte contre le travail dissimulé dans les services à la personne

Politique de l’emploi
> Le gouvernement accentue la lutte contre le travail dissimulé dans les services à la personne

Publié le jeudi 15 septembre 2016

En parallèle du coup de pouce fiscal réservé aux particuliers employeurs, le gouvernement a signé une convention avec les représentants des employeurs à domicile et des salariés des particuliers employeurs.

L’emploi à domicile entre particuliers représente près de 3,6 millions d’employeurs et 1,6 million de salariés en France. Ce secteur, très sensible au niveau et aux variations de la fiscalité, est massivement touché par le travail au noir. « Encore 25 % des ménages emploient des salariés non déclarés, a affirmé ce vendredi Myriam El Khomri, ministre du Travail. Pourtant, au-delà de l’impact sur les finances publiques, une telle pratique prive les salariés concernés de tous leurs droits. Elle fait aussi prendre aux employeurs de grands risques. » Les contrôles de lutte contre la fraude ont en effet largement augmenté. En juin 2016, les services du ministère en ont réalisé 2000, contre 500 un an plus tôt.


Voir en ligne : Le Figaro du 11/09/16 par Anne de Guigné

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux