Le mot du président Eric Forti - Newsletter "spécial" régionales de la Cress IdF

Chambre Régionale de l’Economie Sociale d’Ile de France
> Le mot du président Eric Forti - Newsletter "spécial" régionales de la Cress IdF

Publié le samedi 5 décembre 2015

« Les élections régionales 2015 constituent un enjeu pour l’économie sociale et solidaire et pour la Cress chargée d’en représenter les forces vives auprès de la puissance publique. Le nouvel exécutif régional va s’installer dans un paysage législatif qui nous renforce. Deux lois fondatrices vont présider aux destinées de la relation de la région avec la Cress : la loi ESS de 2014 et la loi Notre de 2015.

À charge désormais pour nous, acteurs de l’ESS et conseillers régionaux de nous emparer des outils législatifs pour contribuer à la transition économique, sociale et énergétique dont la planète a tant besoin. »

Et maintenant, tous aux urnes !

Eric Forti, président de la Cress IdF


RÉGIONALES

4 candidats interpellés par la Cress

Comme nous l’avions annoncé en novembre, la Cress a entrepris une tournée des candidats aux élections régionales. Malheureusement, le nombre important de listes (un record national) et les événements dramatiques du 13 novembre ont perturbé la campagne politique et le programme des rencontres.

Rappelons que les compétences de la région croisent les champs de l’ESS : l’économie, la formation et l’emploi en premier lieu, mais aussi des compétences en matière de culture, de sports ou de tourisme.

Le président de la Cress, Éric Forti, et d’autres membres de l’équipe ont pu s’entretenir avec les têtes des listes suivantes, énumérées dans l’ordre chronologique des réunions :
- Valérie Pécresse, pour les Républicains, l’UDI, le Mouvement démocrate et le Parti chrétien-démocrate,
- Pierre Laurent, pour le PCF, le Parti de gauche, Ensemble et République et socialisme,
- Claude Bartolone, Benoît Hamon et Corinne Bord pour le PS, le PRG, le MDP, Génération écologie, l’UDE, le Front démocrate, Écologistes le parti et le MRC,
- Julien Bayou et Marie Toussaint pour EELV et Cap21.

En complément des comptes rendus que nous vous proposons en téléchargement, le lecteur se reportera aux sites web des candidats. À noter, l’ESS est mentionnée en tant que telle par deux candidats sur treize : Claude Bartolone et Pierre Laurent. Dans les 160 propositions de Claude Bartolone, on peut lire cinq propositions pour que l’ESS « change d’échelle ». Pierre Laurent énumère plusieurs propositions pour l’ESS, autour des SCOP, des marchés publics. Emmanuelle Cosse aborde le sujet de manière transversale. On peut notamment lire un texte de ses colistiers sur les alternatives économiques et écologiques. Quant à Valérie Pécresse, elle a choisi d’écrire une lettre aux associations, 80 % des acteurs de l’ESS, où elle prône plus de clarté et d’efficacité.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux