Le paysage syndical après la loi Travail

Syndicats de salariés
> Le paysage syndical après la loi Travail

Publié le mardi 6 septembre 2016

Comme dans d’autres épisodes de l’histoire sociale de notre pays, les divergences syndicales ont été exacerbées avec la loi Travail. Le contexte politique, économique et social qui a accompagné le parcours pour le moins tortueux du projet de Loi Travail pèse sur le syndicalisme français.

Pourtant, grâce à la CFDT, soutenue par la CFTC et l’UNSA, la loi a bien évolué pour devenir un texte innovant, d’inspiration clairement social-démocrate donnant toute sa place aux partenaires sociaux de l’entreprise et de la branche et accordant de nouveaux droits aux salariés et notamment aux jeunes.

Après des semaines d’un conflit mené par la CGT, FO et Solidaires rejetant le texte en bloc avec des journées d’action qui n’ont rassemblé qu’un nombre modeste de manifestants (bien en dessous des manifestations contre le CPE en 2006 et des retraites en 2010), ponctuées d’actions violentes d’une minorité de « casseurs », le texte a finalement été adopté par le Parlement au prix d’un passage en force du gouvernement et validé par le Conseil Constitutionnel.


Voir en ligne : Les clés du social du 03/09/16

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux