Le poids des promesses non tenues… ou pourquoi les salariés désertent

Management / Encadrement / Mobilité
> Le poids des promesses non tenues… ou pourquoi les salariés désertent

Publié le lundi 31 octobre 2016

Au-delà des risques juridiques encourus dans l’exercice de ses missions quotidiennes, le DRH ne doit pas perdre de vue que le plus gros risque demeure le risque humain.

Que se passerait-il dans une organisation si tous les salariés, devant trop de promesses non tenues, quittaient le navire pour aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs ? Plus de salariés, plus de problèmes… mais plus d’entreprise !
Gérer les talents… et tenir ses promesses

Retenir les salariés ne semble pas toujours être une priorité. Cela l’a été lors de la bulle Internet (à la fin des années 1990 le développement numérique a suscité de nombreuses vocations entrepreneuriales et a engendré des recrutements massifs) où le marché tendu concernant les profils d’informaticiens obligeait les DRH à être créatifs afin d’attirer et retenir les collaborateurs compétents.


Voir en ligne : The conversation du 28/10/16 par Caroline Diard

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux