Le portage salarial signe sa propre convention collective

Revue de presse de conseillers pour l’économie sociale et solidaire
> Le portage salarial signe sa propre convention collective

Publié le mardi 28 mars 2017

Le groupe ABC Portage / FCI Immobilier annonce la signature à l’unanimité de la convention collective de branche des salariés en portage salarial par le PEPS, seul syndicat représentatif du portage salarial en France.

"Cette convention collective est un événement historique pour le port salarial qui intervient seulement 3 mois et demi après l’ouverture des négociations entreprises entre le PEPS et les organisations syndicales de salariés. Suite à la volonté du Ministère du Travail, et notamment de Madame Myriam El Khomri, d’organiser davantage cette nouvelle forme d’emploi en plein développement et répondant aux besoins croissants des indépendants, nous avons signé un texte à l’unanimité avec les partenaires sociaux, démontrant ainsi l’efficacité d’un dialogue social constructif et serein", se réjouit Hubert Camus, Gérant associé du groupe ABC Portage / FCI Immobilier et président du PEPS.

Un secteur à part entière pour répondre aux nouveaux besoins des indépendants

Alliant la liberté de l’entrepreneur et la sécurité du salarié, le portage salarial est une forme d’emploi de plus en plus plébiscitée par les indépendants et ceux qui veulent le devenir. Il concerne actuellement plus de 70 000 personnes en France.

Considéré comme un secteur d’avenir et très prometteur pour l’emploi, le Gouvernement a décidé, malgré sa volonté de réduire le nombre de conventions collectives en France, d’en créer une nouvelle dédiée au portage salarial afin de lui offrir un cadre juridique complet, sécurisant toutes les parties prenantes : salariés portés, entreprises clientes et entreprises de portage salarial.

Sécurisation et élargissement des conditions de recours au portage salarial

Comportant des précisions et des nouveautés, cette convention collective réaffirme le rôle important des entreprises de portage dans l’accompagnement des salariés portés notamment à travers deux mécanismes de sécurisation des parcours :
- Collectif : la mise en place d’un fond de mutualisation,
- Individuel : la création d’une réserve personnelle utilisable par le salarié-porté, en cas de période d’inactivité (10% de la rémunération du salarié-porté).

L’avancée majeure de cette négociation réside dans la réduction du salaire minimum en portage salarial ; fixé désormais à 2000 euros net.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ressources Solidaires Conseils

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux