Le rapprochement de l’aide et du soin à domicile : une expérience pilote dans le département du Doubs

Union Nationale des Associations de Soins et Services à domicile (UNA)
> Le rapprochement de l’aide et du soin à domicile : une expérience pilote dans le département du Doubs

Publié le mercredi 20 août 2014

Le jeudi 17 juillet 2014 à Besançon, dans les locaux de l’association Eliad, a lieu l’inauguration officielle d’une équipe polyvalente d’intervenants à domicile. Il s’agit d’une expérimentation financée par le Conseil général, l’Agence Régionale de Santé ainsi que la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie, visant l’émergence d’un modèle d’intégration de l’aide et des soins à domicile.

Depuis le décret du 25 juin 2004, les structures qui gèrent à la fois un service d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) et un service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) ont la possibilité de créer un service polyvalent d’aide et de soins à domicile (SPASAD). Mais la polyvalence reste un principe qui n’a pas de contenu opérationnel : dans les faits, la réalisation des aides et des soins relève de professionnels, de modalités d’organisation et de financeurs différents. Or ce cloisonnement entre les aides et les soins est facteur d’inégalité pour les personnes accompagnées, d’injustice pour les intervenants professionnels et d’inefficience pour les services.

L’association Eliad, l’une des trois structures participant à cette expérimentation, a engagé depuis longtemps un rapprochement entre ses services d’aide et de soins. Avec le lancement d’une équipe polyvalente, elle franchit une nouvelle étape : les différentes catégories d’intervenants professionnels (auxiliaire de vie sociale, aide-soignant, aide médico-psychologique) sont réunies et assurent des missions en commun, sous la responsabilité d’un seul et même coordinateur. Pour les personnes aidées, cela signifie moins de défilement à leur domicile et plus de cohérence dans leur accompagnement. Chaque intervenant de l’équipe est en capacité de répondre à l’ensemble des besoins en aide des personnes et le coordinateur fait le lien entre l’équipe polyvalente, la personne et les différents professionnels de santé.

L’expérimentation va durer deux ans. Elle fait l’objet d’une évaluation pour mesurer ses effets et impacts (par exemple : durée moyenne du maintien à domicile, nombre d’hospitalisation imprévue, consommation de médicaments). De plus, l’équipe polyvalente bénéficie d’un accompagnement par de la formation afin de favoriser la convergence des pratiques professionnelles et l’appropriation d’un cadre commun d’analyse et d’éthique de l’accompagnement à domicile.

L’association Eliad, pionnière dans la réforme des nouvelles modalités de tarification des services d’aide et d’accompagnement à domicile, souhaite animer le débat sur l’intégration de l’aide et du soin. Pour cela, elle proposera régulièrement à la presse spécialisée des comptes rendus sur les avancées de cette expérience.

Expérimentation réalisée grâce au soutien de : CG Doubs, CNSA Caisse Nationale de Solidarité et d’Autonomie

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Manon Daffara (UNA)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux