Le rebond de Kangouroute

Formation / Enseignement
> Le rebond de Kangouroute

Publié le lundi 22 décembre 2014

Cette auto-école a évité la liquidation judiciaire grâce à la mobilisation de ses salariés devenus actionnaires. Trajectoire.

La sortie de route fut évitée de justesse pour cette auto-école tourangelle placée en liquidation il y a un an. Mais Kangouroute a rebondi en se réorganisant en Scop, « une suite logique d’une aventure professionnelle » explique Christophe Beauger, aujourd’hui responsable de la société qui fait travailler 7 salariés.
Le moniteur (en chef) a même avancé les fonds à quatre de ses collaborateurs, soit 5.000 euros pour chacun. Muriel (ex-assistante de direction en charge de toute la paperasserie des inscriptions, déclarations Urssaf, comptabilité, etc), Philippe et Olivier, les enseignants moto et voiture participent avec lui à ce nouveau défi.


Voir en ligne : La Nouvelle République du 09/12/14

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Territoires d’ESS

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux