Le sens “commun”, une alternative au capitalisme ?

Economie Sociale
> Le sens “commun”, une alternative au capitalisme ?

Publié le jeudi 19 juin 2014

Partager les idées, les voitures, les connaissances, les maisons. Le “commun” inspire citoyens, philosophes ou juristes… Le philosophe Pierre Dardot et le sociologue Christian Laval nous éclairent sur cette aspiration grandissante.

Quoi de commun entre les mouvements Occupy, les partisans du « logiciel libre », qui souhaitent un meilleur partage des idées et connaissances, ou encore les nouveaux modes de consommation alternatifs, qui fleurissent à travers le monde ? L’aspiration, précisément, au « commun », affirment le philosophe Pierre Dardot et le sociologue Christian Laval. Pour eux, ces myriades d’initiatives sont en train d’inventer de nouveaux rapports sociaux et politiques, même si les acteurs du collaboratif n’en sont pas toujours conscients. Explications à deux voix sur la notion de « commun », qui inspire de plus en plus de philosophes, d’économistes, de juristes et de citoyens. Et pourrait devenir « le terme central d’une nouvelle alternative politique au capitalisme ».


Voir en ligne : Télérama du 14/06/14 par Weronika Zarachowicz

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux