Le service civique, "choix contraint" de jeunes diplômés

Chômage
> Le service civique, "choix contraint" de jeunes diplômés

Publié le lundi 28 juillet 2014

Le service civique séduit les jeunes très diplômés. Vanté auprès des "décrocheurs" (édition abonnés), il attire également les détenteurs d’un master ou d’un doctorat, qui s’orientent vers ce contrat faute de trouver un emploi.

Instauré par la loi du 10 mars 2010, le service civique concerne les jeunes âgés de 16 à 25 ans, et consiste à travailler de six à douze mois dans une entreprise certifiée par l’Etat, pour un montant mensuel de 573 euros. Depuis sa création, il a séduit plus de 46 000 personnes.

Ce statut a été conçu pour favoriser l’engagement des jeunes dans des tâches dites d’intérêt général. Un objectif affiché par l’Agence du service civique, présidée par Martin Hirsch, ancien haut-commissaire aux solidarités actives sous la présidence de Nicolas Sarkozy.


Voir en ligne : Le Monde du 27/07/13 par Claire Rainfroy

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux