Le taux de précarité a doublé en vingt ans et touche surtout les jeunes et les agglomérations

Chômage
> Le taux de précarité a doublé en vingt ans et touche surtout les jeunes et les agglomérations

Publié le mercredi 2 décembre 2015

Alors que la prime d’activité - née de la fusion du RSA activité et de la prime pour l’emploi - doit se mettre en place le 1er janvier 2016, le Centre d’observation de la société (COS) publie deux analyses sur la précarité de l’emploi, qui correspond pour partie à la situation visée par cette nouvelle prestation. Le COS est dirigé par Louis Maurin, par ailleurs fondateur de l’Observatoire des inégalités.

Plus de trois millions de salariés précaires

Le premier article cherche à cerner "L’étendue de la précarité en France". Le terme précarité s’entend ici comme définissant les personnes disposant d’un statut professionnel précaire : stage et contrat aidé, CDD (contrat à durée déterminée), intérim, apprentissage... Dans cette acception, les précaires représentent 3,2 millions de personnes, soit 14% du total des personnes en emploi (25,8 millions). Si on retire l’apprentissage (considéré par l’Insee comme un statut précaire, mais qui est davantage lié à la formation qu’à l’emploi) et les stagiaires et contrats aidés, le taux de précarité tombe à 11%.


Voir en ligne : Localtis du 01/12/15 par Jean-Noël Escudié / PCA

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux