Les Rendez-vous de l’UNAT 2016. Le Tourisme Social et Solidaire : un secteur dynamique et ambitieux !

Union Nationale des Assocations de Tourisme et de Plein Air
> Les Rendez-vous de l’UNAT 2016. Le Tourisme Social et Solidaire : un secteur dynamique et ambitieux !

Publié le jeudi 26 mai 2016

Ces 19 et 20 mai, la Grande-Motte a accueilli la 9ème édition des Rendez-vous de l’UNAT. Sur le site de Cap’Vacances entièrement rénové, les 300 membres de l’UNAT et leurs partenaires avaient pour objectif d’appréhender le tourisme de demain.

A l’occasion des 80 ans des congés payés, Mme Martine Pinville, Secrétaire d’Etat à l’Artisanat, au Commerce et à l’Economie Sociale et Solidaire, et Mme Carole Delga, Présidente de la Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées ont présenté le dispositif mis en place.

- L’UNAT, tête de réseau du Tourisme Social et Solidaire

L’UNAT, Union Nationale des Associations de Tourisme et de plein air, est une association reconnue d’utilité publique créée en 1920. Elle représente les principaux acteurs touristiques à but non lucratif engagés en faveur du départ en vacances pour le plus grand nombre.

Précurseurs des concepts de vacances et de l’accès aux vacances, ces membres poursuivent une mission d’intérêt général afin que le plus grand nombre d’individus et de familles puissent accéder aux vacances, aux voyages et aux loisirs.

On retrouve ainsi parmi les 66 membres nationaux des fédérations, des mutuelles...

L’UNAT joue un rôle majeur pour agir pour le départ en vacances et soutenir les territoires.

- En quelques chiffres

L’UNAT est constituée de quatre grands secteurs d’activités : les villages vacances, les séjours collectifs pour enfants et ados, le tourisme des jeunes et les voyages. En 2013, les membres ont accueillis 4 millions de vacanciers et généré un chiffre d’affaires annuel de 1,4 milliards d’euros.

  • 4,08 millions de vacanciers accueillis
  • 1 312 établissements
  • 207 707 lits touristiques
  • 1,4 milliard d’€ de chiffre d’affaires

- 80 ans des congés payés : date clé du Tourisme Social et Solidaire !

Le Tourisme Social et Solidaire trouve son origine dans l’entre-deux guerres en Europe, avec le développement d’un tourisme qui s’ouvre à l’ensemble des couches sociales, notamment par l’intervention et la réglementation au niveau de l’Etat du temps de travail et la création des congés payés en France.

A l’époque, le Tourisme Social et Solidaire se place dans un contexte de croissance économique dès l’obtention des congés payés en France et en Belgique en 1936, avec une augmentation du temps de loisirs et parallèlement le développement de l’offre touristique.

Aujourd’hui, 80 ans après l’obtention des congés payés, quelle est l’ambition partagée pour le Tourisme Social et Solidaire ? C’est autour de cette question que sont organisés débats et tables rondes lors de cette première journée des Rendez-Vous de l’UNAT.

- Axes de réflexion : objectif 2030 !

Quels sont les enjeux des années à venir ? Quel objectif pour 2030 et comment l’atteindre ? Des échanges et regards croisés vont permettre de définir la stratégie future à mettre en place par les opérateurs du Tourisme Social et Solidaire. Plusieurs axes de réflexion ont ainsi été proposés ce vendredi 20 mai lors d’ateliers.

  • Nouveaux produits touristiques émergents : sport, bien-être et prévention santé Le Tourisme Social et Solidaire a toujours été précurseur en proposant des réponses adaptées aux nouveaux besoins des vacanciers, tant au niveau du produit que du contenu. Face au vieillissement de la population, mais aussi à une prise de conscience de la société sur le bien-être et le bien-vivre, quelles réponses peuvent être apportées par la filière ? Quels partenariats ? Le bien-être ne peut se limiter qu’aux spas et autres infrastructures de remise en forme... Comment alors proposer et valoriser un séjour bien-être au sein du TSS ?
  • Bien manger, les nouvelles approches alimentaires, les circuits courts : pour une démarche éco responsable La tendance est au bien-manger. Nombreux sont les professionnels du tourisme qui s’emparent de ce sujet en proposant une alimentation locale, gage de qualité et en phase avec le discours « au service des hommes et des territoires ». D’autant plus que, pour certains, l’alimentation est au cœur de leurs produits (ex : PC Villages vacances). Toutefois, comment réussir ce pari de la qualité sans impacter le coût du séjour pour le vacancier ? Comment valoriser les engagements des opérateurs qui privilégient des produits du terroir ? Quels enjeux pour le TSS ?
  • L’animation, cœur d’un projet d’éducation populaire renouvelé et attractif, atout majeur pour le TSS de demain L’animation a toujours constitué le cœur du produit à la fois villages vacances et colonies de vacances. Rattachées au projet associatif des structures, les attentes en matière d’animation évoluent et les clientèles aussi, obligeant les opérateurs à repenser leur contenu sans perdre leurs valeurs. Comment s’adresser à ces nouvelles clientèles avec le vocable actuel ? Quelles activités pour les familles aujourd’hui ? Quels contenus éducatifs pour les enfants ?
  • Ouverture au monde et conquête des clientèles étrangères Aujourd’hui, la France souhaite capter davantage de clientèles étrangères, notamment des BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine). Même si le tourisme des Français représente 2/3 du PIB touristique en France, il convient de réfléchir à comment valoriser le produit du TSS auprès de ces nouvelles clientèles, et plus particulièrement européennes. Les villages vacances sont-ils compatibles aux attentes des clientèles internationales ? S’ouvrir au monde induit-il un surcoût (communication, commercial, patrimonial, etc.) ? Quelle stratégie à court moyen terme pour conquérir de nouvelles parts de marché ? Comment se positionner face au contexte terroriste ?
  • Tourisme de proximité : jouer l’atout territorial La notion de tourisme de proximité, subjective soit-elle, constitue un des fondamentaux du TSS. Elle implique un important travail de partenariats locaux visant à valoriser la destination et à proposer des offres accessibles à des clientèles de plus en plus en attente de proximité et de courts séjours. Comment le TSS peut-il renforcer demain son positionnement local ? Quel intérêt pour les opérateurs de développer le court séjour ? Quels sont les partenariats à imaginer pour faire du tourisme de proximité un tourisme durable ?
  • Collaboratif, participatif, circulaire... Imaginatif le TSS ? Dans quelle mesure le Tourisme SOCIAL et Solidaire peut-il devenir un véritable réseau SOCIAL tant au niveau de ses pratiques que de ses contenus ? Comment aujourd’hui se positionner face à l’accélération du phénomène numérique tout en gardant son projet associatif ? Quels outils peuvent être développés et pour quelles finalités ?

Ouverts à tous, les Rendez-Vous de l’UNAT mettent en lumière la filière dynamique du Tourisme Social et Solidaire, avec l’objectif de réfléchir aux problématiques d’aujourd’hui, mais surtout de demain. Véritables journées de networking, c’est aussi un bon moyen pour les opérateurs et collectivités de développer leur réseau.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Catherine Souletie (UNAT)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux