Les Scop, ces petites boîtes qui montent, qui montent...

Confédération Générale des SCOP
> Les Scop, ces petites boîtes qui montent, qui montent...

Publié le mardi 8 novembre 2016

Le nouveau président de la confédération générale des Scop, Jacques Landriot, envisage de faire passer de 51.000 à 70.000 d’ici à 2020 le nombre de salariés dans les sociétés coopératives.

A la faveur de quelques reprises très médiatisées, comme celle des anciens de Fralib (devenue Scop-TI), et de la loi ESS de 2014, le modèle coopératif suscite un intérêt croissant. Ainsi, 67% des Français disent connaître le fonctionnement d’une Scop (société coopérative et participative), selon un sondage Ifop présenté lors du 36e congrès national des Scop les 20 et 21 octobre à Strasbourg. Les campagnes de communication du mouvement ont aussi porté leurs fruits. Désormais, 82% des chefs d’entreprises savent ce qu’est une Scop, contre 58% en 2010, et les deux tiers d’entre eux conseilleraient ce statut pour la création ou la transmission-reprise d’entreprise.


Voir en ligne : Localtis du 31/10/16 par Michel Tendil

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux