Les alliances éducatives pour faire bouger l’éducation en France. Faire face ensemble aux défis de l’échec scolaire

Association de la Fondation Etudiante pour la Ville
> Les alliances éducatives pour faire bouger l’éducation en France. Faire face ensemble aux défis de l’échec scolaire

Publié le mercredi 23 septembre 2015

Note de l'article

Pour la 8ème édition de la Journée nationale du refus de l’échec scolaire (JRES) , la volonté d’aborder les « alliances éducatives » s’appuie sur un double constat : notre système éducatif est très inégalitaire et produit de l’échec scolaire de masse. Bien que la nécessaire évolution du système scolaire fasse consensus, elle est complexe à mettre en œuvre.

Et pourtant, nous constatons localement l’envie de nombreux citoyens, de nombreux acteurs de la vie sociale et économique de prendre leur part dans ce défi éducatif. Quand cette implication se concrétise, elle participe à la réussite éducative des enfants et facilite, in fine, le travail des enseignants.

Légitimer la participation de l’ensemble des acteurs éducatifs (formels et informels), mettre en avant les expériences réussies, définir des modalités de mise en synergie de l’ensemble de ces actions, seront les objectifs de cette journée.

Une enquête exclusive auprès de plus de 600 collèges des quartiers populaires : la première étude d’envergure « post Charlie »

Cette grande enquête réalisée par Trajectoires-Reflex, en partenariat avec l’Unaf, s’intéresse à la perception des collégiens en éducation prioritaire de leur collège : lieu de transmission des savoirs ? de socialisation ? d’apprentissage de la citoyenneté ?
Elle leur permet de s’exprimer à froid sur les événements de janvier, et de nous livrer leur conception de la laïcité et de la citoyenneté, leur sentiment d’appartenance, leur rapport à leur collège et aux enseignants….
Emerge, en creux, un autoportrait des collégiens des quartiers populaires d’aujourd’hui surprenant et nuancé.

Une journée soutenue par des acteurs d’univers large

Le double parrainage de Thierry MARX et Éric DEBARBIEUX, un débat à Paris ouvert par Najat VALLAUD-BELKACEM, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche avec la participation, entre autres, de Stéphane TROUSSEL, président du Conseil Départemental Seine Saint Denis, Pierre FERRACCI, président du Conseil national éducation-économie, Régis CORTESERO, chargé d’Étude et de Recherche à l’INJEP, Latifa IBN ZIATEN de l’Association Imad Ibn Ziaten pour la Jeunesse et la Paix, Jean-Jacques GORON, délégué général de la Fondation BNP Paribas …. ainsi que des initiatives partout en France participeront à l’animation de cette grande journée contre l’échec scolaire en France.

Les résultats de l’enquête seront communiqués, analysés et discutés à l’occasion du débat public le 23/09/15 et révélés sur le site.


Voir en ligne : En savoir plus ?

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

3 votes
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux