Les associations de solidarité internationale, un secteur économique en croissance malgré un contexte défavorable

Coordination SUD
> Les associations de solidarité internationale, un secteur économique en croissance malgré un contexte défavorable

Publié le mardi 16 juin 2015

Coordination SUD, le ministère des Affaires étrangères et du Développement international et l’Agence française de développement publient l’étude « Argent & associations de solidarité internationale de 2006-2011 ». Réalisée par Ritimo, cette enquête présente les ressources et dépenses d’un panel de 64 associations de solidarité internationale. Elle fournit des informations précieuses pour appréhender les évolutions du secteur et orienter les politiques publiques en la matière.

La dernière enquête « Argent et associations de solidarité internationale (ASI) » finalisée par la Commission Coopération Développement (CCD) en 2008, couvrait les exercices 2004 et 2005. Ce nouveau rapport sur les ressources et dépenses des ASI était donc particulièrement attendu. La présente étude, bien que basée sur un panel plus réduit, reste particulièrement utile.

Le secteur des ASI est en pleine croissance. Il pèse plus de 1 milliard d’euros et représente 23 500 emplois en France et à l’étranger. Les ressources des ONG interrogées ont augmenté de 54 % entre 2006 et 2011 avec un taux de croissance annuel moyen de plus de 9 %, malgré la crise, sans que les effets du séisme en Haïti n’en soient l’unique cause.


Voir en ligne : La suite de l’article...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Coordination SUD

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux