Les bénéficiaires du Contrat de sécurisation professionnelle se reclassent plus vite dans des emplois durables

UNEDIC
> Les bénéficiaires du Contrat de sécurisation professionnelle se reclassent plus vite dans des emplois durables

Publié le mercredi 26 octobre 2016

Après 20 mois d’application des mesures introduites en février 2015, le Bureau de l’Unédic du 25 octobre a examiné le premier bilan du Contrat de sécurisation professionnelle (CSP) destiné aux licenciés économiques. Le reclassement durable des adhérents au CSP 2015 s’est amélioré de 10 points par rapport au dispositif créé en 2011. La prime de reclassement participe à l’accélération des sorties du CSP pour reprise d’emploi : les deux tiers (68 %) des bénéficiaires sortis après avoir passé moins de 10 mois en CSP ont perçu la prime de reclassement.

Ce bilan montre une évolution du Contrat de sécurisation professionnelle, avec un meilleur équilibre entre faciliter la reconversion professionnelle et renforcer la reprise d’emploi.
Le reclassement des adhérents au CSP est amélioré, principalement sous l’effet de la prime de reclassement


Voir en ligne : La suite de l’article...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux