Les bienfaits de la gentillesse en entreprise

Management / Encadrement / Mobilité
> Les bienfaits de la gentillesse en entreprise

Publié le mardi 22 novembre 2016

On a trop souvent peur de passer pour faible en se comportant gentiment. C’est une erreur, estime le philosophe Emmanuel Jaffelin. A méditer à l’occasion de la Journée de la gentillesse, ce jeudi.

Tenir la porte à un collègue qui ne sourit pas en retour. Venir à la rescousse d’un confrère en détresse sur un dossier urgent, sans le moindre remerciement. La vie en entreprise est rarement présentée comme un havre de bienveillance et d’empathie. Et pourtant… Le philosophe et écrivain, Emmanuel Jaffelin, auteur d’un Eloge de la gentillesse en entreprise (First, 2015), évoque les bienfaits d’une telle attitude en cette huitième édition de la Journée de la gentillesse, ce jeudi 3 novembre.

On a trop souvent peur de passer pour faible en se comportant gentiment. C’est une erreur, selon Emmanuel Jaffelin : « Etymologiquement, le mot gentillesse ne rime pas avec faiblesse mais bel et bien avec noblesse [du latin, gentilis, “le noble, celui qui est bien né”]. Tenir la porte à celui qui vous emboîte le pas, est appréhendé comme gentil, car il y a une noblesse morale dans cet acte. »


Voir en ligne : Le Monde du 02/11/16 par Marlène Duretz

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux