Les communistes rêvent de créer un droit de préemption pour les salariés

Discussions RH et emploi
> Les communistes rêvent de créer un droit de préemption pour les salariés

Publié le vendredi 17 avril 2015

Une proposition de loi du Front de gauche à l’Assemblée nationale veut introduire un droit pour les salariés à préempter l’achat de la société dans laquelle ils travaillent.

Le groupe des députés du Front de gauche n’a peur de rien. Alors que la majorité présidentielle tente de faire passer des réformes pour la croissance et l’activité dans le cadre de la loi Macron, Marie-George Buffet (Gauche démocrate et républicaine) s’est instituée rapporteure d’une proposition de loi relative au droit de préemption des salariés qui fait déjà hurler les patrons des entreprises de moins de 250 salariés visées par la mesure.

Au motif - bien réel - qu’un nombre trop élevé de chefs d’entreprise peine à trouver repreneur au moment de leur départ en retraite, le groupe communiste réclame que « lorsque le propriétaire trouve un acquéreur de son fonds de commerce ou de l’entreprise dont il est propiétaire majoritaire, il doit le notifier aux salariés », précise l’exposé des motifs. Et, « si au moins deux salariés regroupés acceptent l’offre, ils se substituent à l’acquéreur dans toutes les conditions de la vente », précise l’article 1.


Voir en ligne : Le Figaro du 14/04/15 par Domitille Arrivet

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux