Les crèches et les maternelles responsables du chômage ?

Recrutement / Recherche / Employabilité
> Les crèches et les maternelles responsables du chômage ?

Publié le mardi 22 mars 2016

France Stratégie publie une étude intitulée "le temps partiel, une réserve d’emplois ?". A priori, un sujet très classique, mais qui, par le rapprochement de certaines données, prend une tournure iconoclaste qui ne devrait pas manquer de faire réagir. L’étude part pourtant d’un constat déjà connu : l’écart important entre la part du travail à temps partiel en France et celle constatée dans le reste de l’Europe.
Un déficit de 2,8 millions d’emplois

La France compte en effet 4,7 millions de personnes en emploi à temps partiel, soit 12% de la population en âge de travailler. Ce taux est inférieur de sept points à celui constaté dans les pays affichant le plus fort taux d’emploi global. En d’autres termes, le fait de compter une part plus importante de travail à temps partiel ne serait pas sans lien avec un bon niveau général de l’emploi.
En France, le taux d’emploi - rapport entre les effectifs en emploi et la population en âge de travailler - est de 64,2% (chiffre 2014), soit près de dix points de moins que celui des pays de l’Union européenne les plus performants en matière d’emploi : Royaume-Uni (71,9%), Danemark (72,8%) Allemagne (73,8%) et Suède (74,9%).


Voir en ligne : Localtis du 21/03/16 par Jean-Noël Escudié

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux