Les élèves américains peinent à repérer les fausses actualités

Revue de presse de Ess toujours plus net
> Les élèves américains peinent à repérer les fausses actualités

Publié le lundi 28 novembre 2016

Note de l'article

Une étude de l’université Stanford démontre que la majorité des élèves américains ont bien du mal à différencier les faux articles d’actualité et les contenus sponsorisés des sources fiables d’information.

Leur maîtrise instinctive des nouvelles technologies est souvent mise en avant, mais les adolescents américains peinent majoritairement à différencier les fausses actualités publiées en ligne des articles fiables, selon l’étude menée par l’université Stanford auprès de 7804 élèves du collège aux études supérieures.

Le prestigieux établissement installé au cœur de la Silicon Valley a pu constater que 82 % des collégiens se montrent incapables de faire la différence entre une publicité présentée comme un « contenu sponsorisé » et un véritable article d’actualité. Plus de deux adolescents sur trois ne voient ainsi aucune raison de se méfier d’un article rédigé par un banquier incitant les jeunes adultes à se faire aider pour gérer leur patrimoine.


Voir en ligne : Numerama du 23/11/16 par Alexis Orsini

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

2 votes
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

L’ESS toujours plus NET(te) !

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux