Les entreprises sociales ont un temps d’avance dans l’économie circulaire

Emploi, ressources humaines, insertion et création d’entreprises
> Les entreprises sociales ont un temps d’avance dans l’économie circulaire

Publié le lundi 16 février 2015

Dans les secteurs du recyclage et du réemploi, les entreprises de l’économie sociale et solidaire sont incontournables depuis les années 1980.

Le Relais, Envie, Vitamine T… Chacune de ces structures fait figure de modèle de réussite dans le petit monde des entreprises sociales, ces entreprises qui cherchent à concilier performance économique et finalité sociale. Toutes font partie des quelques acteurs de cette famille à regrouper plusieurs centaines, voire plusieurs milliers d’emplois. Une prouesse, alors que l’immense majorité des entreprises sociales rencontrent les pires difficultés à se développer.

Est-ce un hasard si ces structures ont placé l’économie circulaire au cœur de leur activité ? « Non, assure Jacques Dasnoy, délégué général du Mouvement des entrepreneurs sociaux. Il existe deux domaines dans lesquels les entreprises sociales ont réussi à atteindre une certaine taille : le médico-social et l’économie circulaire. Dans ce second secteur, elles font même figure de pionniers, de défricheurs, puisqu’elles s’y sont intéressées bien avant les autres. »


Voir en ligne : La Croix du 04/02/15 par Séverin Husson et Eric Larpin

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux