Les métiers du sport et de l’animation dans les emplois aidés

Politique de l’emploi
> Les métiers du sport et de l’animation dans les emplois aidés

Publié le mercredi 1er février 2017

De 2010 à 2015, dans l’ensemble du secteur non marchand, près de 121 000 bénéficiaires ont signé une convention initiale d’emploi aidé relative à un métier du sport ou de l’animation (encadré), sous forme d’un Contrat Unique d’Insertion-Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi (CUI-CAE) ou d’un emploi d’avenir (EAv).

Fin 2015, 40 800 bénéficiaires sont en activité dans ces métiers. Ils sont principalement employés par des associations ou des collectivités territoriales. Animateurs de loisirs et éducateurs sportifs rassemblent les trois quarts de ces emplois aidés et concentrent les bénéficiaires les plus jeunes, la moitié d’entre eux étant âgée de 23 ans au plus.

Si les contrats à durée déterminée sont majoritaires (93 %), l’insertion par l’emploi
n’en est pas moins une priorité des dispositifs et la quasi-totalité des conventions prévoit en moyenne deux actions de formation par bénéficiaire.


Voir en ligne : En savoir plus ?

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux