Les minima sociaux ne préservent pas de la pauvreté

Fédération Nationale de la Mutualité Française
> Les minima sociaux ne préservent pas de la pauvreté

Publié le lundi 20 juillet 2015

La moitié des bénéficiaires d’un revenu minimum garanti vivent avec moins de 920 euros par mois, indique une étude publiée fin juin par la Drees. Ces aides réduisent l’intensité de leur pauvreté sans les protéger de ce fléau.

Les personnes qui perçoivent des minima sociaux sont beaucoup plus touchées par la pauvreté que le reste de la population. Ainsi, 58,1% des bénéficiaires d’un revenu minimum garanti, "soit 5,2 millions de personnes (…) ont un niveau de vie inférieur à 987 euros par mois", contre une proportion globale de 13,9%, indique une étude publiée fin juin par la direction de la Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques (Drees).

Dans cette analyse portant sur l’année 2012, la Drees déplore que les aides octroyées ne permettent pas de "protéger contre la pauvreté" mais simplement d’en "réduire l’intensité". Si le niveau de vie médian(1) est de 1.650 euros mensuels en France, "la moitié des personnes vivant dans un ménage bénéficiant d’un revenu minimum garanti disposent de moins de 920 euros".


Voir en ligne : La suite de l’article...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux