Les réfugiés révèlent notre vide de pensée

Centres d’Entraînement aux Méthodes d’Education Active (CEMEA)
> Les réfugiés révèlent notre vide de pensée

Publié le lundi 2 janvier 2017

Note de l'article

Ils arrivent en Europe et en France par milliers, pour beaucoup d’entre eux au risque de leur vie.
Ils sont les produits, les rebuts, de l’échec de notre monde occidental si parfait. L’échec du partage du monde disponible au XIXe siècle entre les puissances impérialistes en développement, puis l’échec des décolonisations. L’échec des petites manoeuvres et des errements géostratégiques de nos gouvernants. L’échec d’une Françafrique qui n’a pas fini de sévir.

Leur présence attise toutes les angoisses vis-à-vis de l’autre, de l’étranger. Elle ravive les pulsions primaires de défense de son territoire. Elle alimente les droites extrêmes, qu’elles soient populistes ou se disent républicaines.
Nos politiques d’accueil sont dérisoires, inadaptées, sous-proportionnées. Nous n’avons pas de cadres conceptuels pour penser et comprendre ce qui se passe. Le seul schéma de pensée disponible, celui de l’assimilation individuelle dans les règles et le grand récit de la République, ne tient pas. Et nos grands intellectuels sont trop occupés à deviser sur la laïcité et sur la féminisation de la langue pour nous aider à comprendre cette mutation du monde.


Voir en ligne : La suite sur le site d’origine...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

1 vote
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux