Les réseaux sociaux, meilleurs ennemis des militants

Revue de presse de Ess toujours plus net
> Les réseaux sociaux, meilleurs ennemis des militants

Publié le mercredi 16 novembre 2016

Note de l'article

Vu de notre écran, le web de 2016 fonctionne comme un couple aux relations orageuses. D’un côté, les internautes, vous, moi, eux ; de l’autre, les sites et les plateformes que nous utilisons. Les premiers laissent des traces, sèment des données comme autant de cailloux ; les seconds ont pignon sur rue, et collectent ce que les premiers épandent. Simple comme une partie de Pac-man. Mais ce binôme n’en est pas un. Tapis dans l’ombre, cachés derrières des raisons sociales inconnues du grand public, des data brokers jouent les intermédiaires. Ces courtiers du futur, thuriféraires du big data, ont déserté les romans de William Gibson pour entrer de plain-pied dans la réalité : comme le décrivait GQ dans une enquête parue en début d’année, “les data-brokers acquièrent, extraient, agrègent et raffinent des millions d’informations personnelles”. Par nature et par principe, ils sont secrets, invisibles à l’oeil nu. Sauf quand ils se font pincer.


Voir en ligne : Télérama du 12/10/16 par Olivier Tesquet

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

1 vote
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

L’ESS toujours plus NET(te) !

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux