Les résultats du baromètre UNA/Senior Stratégic pour mieux comprendre les attentes des bénéficiaires de l’aide à domicile

Union Nationale des Associations de Soins et Services à domicile (UNA)
> Les résultats du baromètre UNA/Senior Stratégic pour mieux comprendre les attentes des bénéficiaires de l’aide à domicile

Publié le mercredi 21 mai 2014

Le baromètre UNA/Senior Strategic vise à mettre en lumière les attentes des âgés vis-à-vis des services d’aide à domicile et des nouvelles technologies. Plus généralement, le baromètre s’attache à dresser un aperçu de la vision utilisateur de ce qu’il convient aujourd’hui de nommer la Silver économie. Il est présenté à l’occasion du deuxième séminaire des directeurs du Réseau UNA (15 et 16 mai 2014) regroupant plus de 150 acteurs de terrain de l’aide à domicile venus de toute la France à La Rochelle.

Plusieurs idées-forces émergent de ce baromètre :

- Une nécessité

Plus de 74 % des personnes interrogées considèrent que l’aide reçue à domicile est une nécessité. L’aide à domicile est aussi perçue comme une sécurité ( 60%) et un appui essentiel pour le quotidien ( 58%).
Peu associée à une prestation de confort, l’intervention à domicile est déclenchée très majoritairement (83%) par des événements liés à des déficiences ou fragilités physiques ( problèmes de santé, chutes, fatigues, sortie d’hospitalisation ou difficultés à sortir du domicile ).

- Une exigence de qualité

Quelle que soit la tranche d’âge du panel, la qualité du travail effectué par l’intervenant(e) à domicile est classée comme priorité de l’intervention devant le relationnel et le prix de l’intervention.

- Innovation et nouveaux services : des priorités différentes selon l’âge

Les personnes entre 75 et 80 ans souhaitent à 59 % que leur structure d’intervention leur propose de nouveaux services et prestations pour l’aménagement ou l’adaptation de leur logement. Les plus jeunes, entre 50 et 69 ans, ont quant à eux un intérêt marqué pour les ateliers de prévention ( 57% entre 50 et 59 ans et 58 % entre 60 et 69 ans ). Les animations de loisirs attirent peu les 50/69 ans mais 53% des 75/80 ans portent de l’intérêt vis-à-vis de ce type de prestation.

Les aidants ont également un intérêt plus marqué pour des prestations d’accompagnement et des ateliers de prévention.

- Des attentes vis-à-vis de l’expertise des structures face aux produits technologies innovants

Plus de la moitié (51%) des personnes trouve cohérent et légitime que leur structure d’intervention à domicile leur donne de l’information sur ces produits.

La majorité des plus de 70 ans trouve légitime que leur structure les oriente et les aide à l’installation.

Si la vente de ces produits par leur structure est estimée cohérente pour les plus jeunes (67% des 50-59 ans et 53% des 60-69 ans), cela est moins évident pour les plus âgés (seulement 23% des + de 75ans). Ces derniers préfèrent que les structures les orientent vers des entreprises proposant ces produits ( 53%).

- Un besoin fort de communication et d’information

Le frein majeur à l’utilisation des nouveaux produits et services n’est pas la peur de ne pas savoir l’utiliser mais de ne pas connaître le produit. 85 % des personnes interrogées estiment que ne pas avoir entendu parler auparavant d’un produit ou d’un service, est un frein à leur utilisation ou leur achat.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Manon Daffara (UNA)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux