Les salariés d’Ecopla sont venus dire à Emmanuel Macron « qu’il n’a pas fait son boulot »

Union Régionale des SCOP (Rhône Alpes)
> Les salariés d’Ecopla sont venus dire à Emmanuel Macron « qu’il n’a pas fait son boulot »

Publié le jeudi 15 septembre 2016

Les salariés d’Ecopla France ont pris les cars Macron lundi matin pour monter Paris. Un « clin d’œil » à l’ex-ministre de l’économie qu’ils ont alerté en vain durant deux ans sur le sort de leur entreprise d’aluminium implantée en Isère. Ils sont venus l’interpeller, lundi 12 septembre, au siège de son mouvement En marche !, après avoir été, plus sérieusement, au ministère de l’économie rencontrer Martine Pinville, la secrétaire d’Etat, qui suit ce dossier.

Premier producteur européen de barquettes aluminium, leur société a été liquidée le 16 juin par le tribunal de commerce de Grenoble, qui a choisi le concurrent italien Cuki pour payer une partie des dettes, reprendre le matériel, mais pas les emplois. Pour les vingt-cinq salariés, qui ont le projet de redémarrer leur entreprise en société coopérative de production (SCOP), rien n’est joué.


Voir en ligne : Le Monde du 13/09/16 par Anne Rodier

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Territoires d’ESS

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux