Les start-up n’ont pas le monopole de l’innovation

L’Atelier - Centre de ressources régional de l’économie sociale et solidaire d’Ile de France
> Les start-up n’ont pas le monopole de l’innovation

Publié le vendredi 14 décembre 2012

Tribune de Jean-Marc Brûlé, président de l’Atelier, parue dans le numéro spécial ESS de la Tribune du 30 novembre 2012. Une prise de position qui explique comment l’intelligence collective et l’innovation sociale font émerger les réponses aux défis sociaux et environnementaux de notre époque.

La France est en mal d’imagination, de renouveau, d’innovation. C’est ce qui se joue à chaque fermeture d’usine. C’est ce qui s’est joué à Aulnay-sous-Bois, Gémenos ou Clairoix. Les dirigeants de PSA, Fralib ou Continental n’ont pas vu arriver la fin de cycles économiques et ont privilégié la rentabilité financière à court terme plutôt que la nécessaire transition de leurs groupes. Il s’agit non seulement de répondre aux attentes des consommateurs, mais, surtout, d’imaginer de nouvelles solutions, de s’appuyer sur l’intelligence des salariés pour faire émerger des idées innovantes.
.../...


Voir en ligne : La suite de l’article par ici...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux