Les syndicats s’inquiètent des conséquences du rapport Gallois

Le Monde du 05/11/12

Publié le mercredi 7 novembre 2012

Le patron de la CFDT a plaidé à nouveau, lundi 5 novembre, pour un transfert de charges sociales, appelant toutefois le gouvernement à "étaler sur le temps" l’effort demandé aux Français et ne pas appliquer le "choc" rapide préconisé par Louis Gallois, qui serait une "démarche trop violente". François Chérèque a estimé sur Europe 1 que les propositions de M. Gallois allaient "dans le bon sens" mais s’est opposé au choc qui consisterait à baisser dès 2013 les cotisations sociales, à hauteur de 30 milliards d’euros, en contrepartie de hausses d’impôt.

"Je n’ai jamais demandé un choc (...) c’est une démarche trop violente", a déclaré M. Chérèque, rappelant que "la CFDT est favorable au transfert d’une partie du financement de la protection sociale qui pèse sur le travail, et de le faire sur la CSG". "Il y a déjà un effort de 20 milliards d’euros sur la fiscalité qui est fait par les citoyens. Redemander un effort de 20 milliards en 2013, ce n’est tout simplement pas possible, parce qu’inévitablement ça va toucher le pouvoir d’achat et en plus ça va bloquer l’économie, on va rentrer au bout d’un moment en récession", a déclaré le responsable syndical.


Voir en ligne : La suite de l’article par ici...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux