Licenciement sans cause réelle et sérieuse : les règles d’indemnisation sont conformes à la Constitution

Actualités juridiques
> Licenciement sans cause réelle et sérieuse : les règles d’indemnisation sont conformes à la Constitution

Publié le vendredi 4 novembre 2016

Les dispositions du code du travail qui prévoient une indemnisation minimum dans les seules entreprises d’au moins 11 salariés, en cas de licenciement sans cause réelle et sérieuse, sont conformes à la Constitution. Ainsi en a décidé le Conseil constitutionnel dans une décision du 13 octobre 2016, saisi d’une question prioritaire de constitutionnalité par la Cour de cassation pour la société Goodyear Dunlop Tires France SA.

En cas de licenciement sans cause réelle et sérieuse et en l’absence de réintégration dans l’entreprise, le salarié bénéficie, en plus de l’indemnité de licenciement, d’une indemnité en réparation du préjudice subi dont le montant ne peut pas être inférieur aux six derniers mois de salaire.

Cette disposition ne s’applique pas dans les entreprises de moins de 11 salariés.


Voir en ligne : En savoir plus ?

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux