Livre : "Absentéisme et conditions de travail : l’énigme de la présence"

Livres sur l’Emploi
> Livre : "Absentéisme et conditions de travail : l’énigme de la présence"

Publié le vendredi 15 février 2013

Thierry Rousseau est sociologue du travail et des organisations. Après une thèse sur les controverses organisationnelles liées à l’implantation des nouvelles technologies en entreprise, il s’oriente vers les questions de santé et de prévention des risques au travail. Il rejoint l’ANACT en 2001 et co-rédige entre autres un ouvrage sur la régulation de la charge de travail en 2003. Il s’intéresse également aux questions d’organisation du travail.

Un coût pour les entreprises, un fardeau pour les salariés, un casse-tête pour les managers, une énigme pour tous... l’absentéisme résiste. Et les explications univoques et tranchées dénonçant les comportements abusifs ou victimisants des salariés ne suffisent pas à en rendre compte.
Fort de ce constat, Thierry Rousseau creuse un autre sillon, mettant au coeur de sa réflexion la relation entre l’absentéisme et les conditions de travail. À ses yeux, si l’absentéisme est la résultante d’une série de micro-décisions individuelles, il éclaire aussi sur l’état de l’entreprise, sur sa capacité à maintenir des salariés en emploi. Des expériences de terrain, au travers d’analyses de cas d’entreprises très fouillés, étayent son propos.
Dans une perspective d’action, l’auteur définit l’absentéisme comme un objet social à explorer par toutes les parties prenantes de l’entreprise, pour engager le débat autour d’un enjeu commun : la présence en bonne santé des salariés. Prémuni contre toute explication simpliste et mécaniste, cet essai nous offre donc un nouveau modèle d’analyse de l’absentéisme. Pour cela, il s’appuie sur un tour d’horizon critique et approfondi des différentes définitions, conceptions et manifestations de l’absentéisme. Et L’auteur nous montre qu’un traitement efficace de l’absentéisme est possible, au bénéfice de tous.

Extrait de l’introduction

L’absentéisme est un problème persistant pour les entreprises. Il est le révélateur de dysfonctionnements divers affectant la capacité des salariés d’être présents au travail alors même que cette présence est requise. Un absentéisme trop élevé perturbe le fonctionnement de l’entreprise. Sa performance en souffre. Des marchés peuvent être perdus, des marchandises livrées en retard, des services peuvent également ne pas être rendus à l’instant où ils devaient l’être. Pour les responsables opérationnels et ceux des ressources humaines, comme pour l’encadrement de proximité (les chefs d’équipes], l’absentéisme se révèle un véritable casse-tête. Il faut remplacer au pied levé le personnel, former en vitesse de nouveaux arrivants, combler par des emprunts les salariés manquants. L’absentéisme représente toujours un coût, un manque à gagner ou une perte d’image. Il n’est pas sans risque pour la performance d’organisations qui ont pris l’habitude de fonctionner en flux tendu et calculent au plus juste leurs effectifs.

En fait, l’absentéisme concerne l’ensemble des fonctions des organisations modernes : les ressources humaines mais aussi tout ce qui concourt aux performances économiques et opérationnelles ainsi qu’à la qualité du service. L’absentéisme est donc étroitement impliqué dans ce que l’on entend traditionnellement par la performance et l’efficacité : le service rendu, les délais de livraisons, le ratio entre les ressources engagées et les résultats, etc. L’absentéisme n’est donc pas simplement une question de gestion des effectifs. Plus significativement, la présence ou l’absence des salariés au travail conditionne la performance effective de l’entreprise. L’absentéisme témoigne des défaillances ou de la réussite des processus de mobilisation du travail.

Cette situation qui fait de l’absentéisme un problème crucial pour le développement de l’entreprise est bien connue des décideurs. Ce qui l’est moins, c’est que l’absentéisme comporte aussi des incidences pour les salariés. Dans un travail devenu de plus en plus interdépendant, nécessitant des formes de coopération renforcée, l’absence des uns devient très rapidement le fardeau des autres. Il faut alors répartir la charge de travail autrement, la distribuer aux salariés présents, revoir les attributions de chacun et bousculer les routines les mieux établies. C’est alors souvent dans l’urgence et de façon précipitée que les ajustements se font : remplacement au dernier moment, objectifs individuels revus à la hausse, abandon de certaines prestations, etc.1 Cette situation revêt sa plus grande acuité dans le contexte de la relation de service, là où la prestation s’acquitte avec autrui, ne peut être remise à plus tard et doit s’exécuter dans l’immédiat. Le travail, ses modes d’organisation et d’exécution, l’autonomie octroyée aux salariés, les rapports à la gestion, aux conflits et aux controverses exercent en fait une influence prépondérante sur l’absentéisme qu’il s’agira ici de détailler et d’illustrer.

Cette remarque amène à considérer le rôle des conditions de travail dans la « production » de l’absentéisme : quel rôle le travail et ses conditions de réalisation exercent-ils dans la survenue au quotidien de ce phénomène ? Que sait-on vraiment de l’absentéisme au-delà du constat, maintes fois répété, qu’il perturbe le fonctionnement de l’entreprise ? Quelles sont les connaissances disponibles pour comprendre les processus qui conduisent à l’absence ? Comment établir des liens entre les classifications usuelles des absences et les conditions de travail ? Quel est le rôle exercé, dans la « production » de l’absentéisme, par la médicalisation et l’offre de soins ? Comment comprendre les interactions entre les situations de travail, l’usure professionnelle, la capacité d’engagement des personnes et un absentéisme qui semble parfois hors de contrôle ? Enfin, comment agir sur l’absentéisme dans un sens qui soit bénéfique pour l’ensemble des acteurs de l’entreprise ?

Détails sur le produit

Broché
Editeur : Anact (20 novembre 2012)
Langue : Français
ISBN-10 : 2913488676
ISBN-13 : 978-2913488670
Dimensions du produit : 25 x 17 x 1 cm

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux