Loi NOTRe : rejet de la décentralisation des Missions Locales mais ouverture vers la délégation de compétences

Union Nationale des Missions Locales
> Loi NOTRe : rejet de la décentralisation des Missions Locales mais ouverture vers la délégation de compétences

Publié le jeudi 26 février 2015

L’UNML, comme le réseau des Missions locales, s’est fortement mobilisée suite à l’adoption par la commission des lois de l’Assemblée nationale d’un article additionnel après l’article 3 bis de la loi NOTRe, prévoyant un droit à l’expérimentation d’une durée de trois ans pour les régions qui souhaitent se voir transférer par l’Etat « le service public d’accompagnement vers l’emploi, à l’exception de Pole Emploi ».

Quatre amendements ont été déposés, suite à leur mobilisation par l’UNML, par des députés de toute tendance politique, pour demander la suppression de cet article 3 ter. Saisi de cette question le gouvernement a présenté un amendement qui a été adopté en séance publique de l’Assemblée nationale le 20 février 2015.


Voir en ligne : La suite de l’article...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux