Loi pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes : Une loi vers plus d’égalité entre les femmes et les hommes

Confédération Française Démocratique du Travail
> Loi pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes : Une loi vers plus d’égalité entre les femmes et les hommes

Publié le lundi 28 juillet 2014

Treize mois après sa présentation en Conseil des ministres, la loi pour l’égalité entre les femmes et les hommes vient d’être adoptée par le Parlement.

La CFDT était demandeuse d’une loi sur les droits des femmes pour donner plus d’efficacité à la législation et l’action publique dans ce domaine.

Elle se félicite de plusieurs avancées qu’elle a particulièrement soutenues et notamment :
- Le partage du congé parental d’éducation favorisant le parcours professionnel des femmes et l’incitation au partage des responsabilités familiales (la CFDT sera particulièrement attentive aux engagements du gouvernement d’accroitre l’offre d’accueil des jeunes enfants).
- Le renforcement des dispositifs relatifs à l’égalité professionnelle dans les branches et les entreprises notamment à travers de nouveaux indicateurs en vue de supprimer les écarts de rémunération (temps partiel, articulation entre vie personnelle et vie professionnelle et mixité des emplois.
- La protection accrue des victimes de licenciements jugés discriminatoires.
- Le renforcement et l’élargissement des règles sur la parité dans les entreprises et dans différents organismes.
- La prise en compte du comportement des entreprises dans l’octroi des marchés publics.
- La réaffirmation du droit des femmes à la contraception et l’avortement.
- La création d’un mécanisme de renforcement des garanties contre les impayés des pensions alimentaires.
- Dans le cadre du plan pluriannuel de la lutte contre la pauvreté, un accès facilité à tous les modes de garde d’enfant pour les personnes engagées dans un parcours d’insertion sociale ou professionnelle.
- Une meilleure protection des femmes victimes de violence.
- L’élargissement des missions confiées au Conseil Supérieur de l’Audiovisuel pour lutter contre les stéréotypes de genre.

Concernant l’expérimentation de l’utilisation du Compte Epargne Temps en chèques-emplois service à laquelle la CFDT n’était pas favorable, celle-ci devra faire l’objet d’une évaluation pour vérifier son réel impact sur la qualité de vie au travail des femmes.

La CFDT attend que tous les moyens soient mis en œuvre afin que ces nouvelles dispositions puissent améliorer significativement la situation des femmes.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

La CFDT

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux