Management. En entreprise libérée, « on partage le contrôle »

Management / Encadrement / Mobilité
> Management. En entreprise libérée, « on partage le contrôle »

Publié le mercredi 24 août 2016

À Dynalec, la gouvernance et la stratégie sont passées aux mains des salariés. Le directeur, Fabrice Audrain, apprécie que « les talents se révèlent » ainsi, dans l’autonomie.

Témoignage

« L’entreprise libérée (1), c’est du management, mais autrement. Ça crée un environnement pour que les salariés se transcendent et que les talents se révèlent », analyse Fabrice Audrain, directeur de Dynalec, une entreprise d’ingénierie électrotechnique basée à Taden. Récemment, à Lannion, invité par le club Entreprises Ouest Côtes-d’Armor, il a témoigné de son expérience aux côtés de Christophe Milon, patron lannionnais d’Éco-compteur.

Fabrice Audrain travaille depuis neuf ans dans la société familiale Dynalec. Il a racheté la société, il y a trois ans et demi : « J’ai emmené tout le monde avec moi. J’ai commencé par transformer la SARL en Scop, société coopérative et participative. Que les salariés soient associés, c’était la première brique du projet que je voulais. » Dans l’entreprise qui conçoit des armoires électriques, « la gouvernance et la stratégie sont maintenant aux mains des 15 employés. »


Voir en ligne : Ouest France du 02/06/16

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux