Mobilisation de l’ESS pour le deuxième tour dans notre newsletter "nouvelle formule"

Editorial du 02/05/2017

Editoriaux des lettres d’information hebdomadaires
> Mobilisation de l’ESS pour le deuxième tour dans notre newsletter "nouvelle formule"

Publié le mardi 2 mai 2017

Il y a des plaisirs qu’on ne boude pas. Celui-ci en est un ; que notre éditorial de la semaine dernière soit repris dans la veille de la Mutualité Française. Ce n’est pas la première fois qu’une de nos publications est reprise, mais là, c’est un édito, une position, surtout juste après le 1ier tour.
Cette lettre du lundi (du mardi en fait) est la première nouvelle formule. On vous l’avait dit, cela changerait. C’est fait. Maintenant, pour avoir le résultat de notre travail de veille, il faudra être adhérent (Pour les individus) ou abonnés (Pour les entreprises). Les sommes sont modiques mais nous permettront de continuer à vivre, tout simplement. Et dans l’autonomie que nous avons toujours voulu pour nos productions. Pour avoir la première lettre aux abonnés, merci d’adhérer ci dessous ou de nous contacter pour un "abonnement collectif".

Nous sommes à 5 jours du deuxième tour. Et ce n’est pas tant l’élection d’un nouveau Président de la République à laquelle on assiste, qu’un choix de société. L’un est l’inverse de l’autre, et réciproquement. On peut qualifier l’un "d’apôtre de..." et l’une de "symbole du...", on voit bien que 2002 est loin, que le discours du FN est là et bien là. Ce n’est pas à nous, ici, de dire pourquoi et par qui, ces idées sont arrivées à 40% d’intention de vote. Nous ne pouvons que comprendre que des personnes enfermées dans un tunnel de vie ne peuvent que regarder la lumière au bout et la suivre. Certains ont réussi à faire miroiter la lumière la plus brillante, quitte à obscurcir le reste, utiliser de grosses ficelles comme mèches, et surtout des accélérateurs de combustion mal odorants et extrêmement instables ! D’aucuns parlent de 3ième tour social ou de 3ième tour législatif. Soit. Peut-être. Mais tout d’abord l’échéance du 7 ! Et pour vous aider à comprendre ou à vous décider, la semaine dernière et cette semaine, nous passerons les positions que nous recevons et recevrons. Suivez ce mot clé !
Vous le savez si vous nous lisez depuis longtemps, les nouvelles formes de financement ne sont pas notre tasse de café du matin. Et quiconque nous a déjà entendu en intervention sait que le mécénat doit être observé, selon nous, avec l’œil critique nécessaire. N’en déplaise à certains ! Paul Rondin est le bras droit d’Olivier Py au Festival d’Avignon. Et il signe un article dans le Monde particulièrement intéressant sur la récente montée en puissance du privé dans le spectacle vivant. A lire pour comprendre, s’interroger et se faire une opinion argumentée !

Dans l’actualité de l’entre deux tours, un petit communiqué est passé entre les gouttes. Pourtant, il est fondamental et légitime notre veille sur les organisations patronales hors ESS. En effet, le MEDEF est le premier syndicat patronale interprofessionnel ; il représente 71 % des salariés des entreprises de l’industrie, des services, du commerce et la construction. A l’heure où commence la campagne de l’UDES pour les prochaines échéances, il est important de noter que le MEDEF reste l’interlocuteur majoritaire du dialogue social pour des secteurs largement concernés par l’ESS. "Choix de société" que l’on disait plus haut...

Bonne lecture !
Bonne semaine !

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux