Modernisation du dialogue social : des pistes intéressantes

Union Nationale des Syndicats Autonomes
> Modernisation du dialogue social : des pistes intéressantes

Publié le vendredi 27 février 2015

Le Premier Ministre vient de dévoiler les premières pistes visant à moderniser le dialogue social.

A première vue, l’UNSA constate qu’une partie importante de ses propositions a été entendue par le gouvernement.

C’est le cas notamment de la représentation des salariés dans les TPE.

Effectivement, pour l’UNSA, l’amélioration du dialogue social et la représentation des salariés dans toutes les entreprises, quels que soient leur taille et leur domaine d’activité est une avancée. Dans ce cadre, la mise en place de commissions régionales, lieux de concertation va dans le bon sens.

Au sein des PME de 50 à 300 salariés, élargir la compétence de la Délégation Unique du Personnel au CHSCT est une proposition de l’UNSA. Toutefois, l’UNSA veillera à ce que cette DUP élargie préserve les compétences de chaque Institution Représentative du Personnel. Pour l’UNSA, il ne pourra s’agir de fusion ou d’absorption des instances mais de donner la possibilité aux mêmes élus d’exercer pleinement le mandat de délégué du personnel, d’élu CE ou encore de représentant au CHSCT.

La reconnaissance et la valorisation du parcours syndical est une ancienne revendication de l’UNSA. L’engagement syndical a souvent comme conséquence une mise entre parenthèse de la carrière professionnelle du salarié et un retour à l’emploi pénalisé par des activités syndicales passées. L’UNSA se félicite de leur prise en compte par le gouvernement. Accompagnement RH spécifique, progression de carrière sans discrimination, valorisation des compétences acquises au cours du mandat sont notamment pour l’UNSA des incontournables.

L’UNSA s’interroge fortement sur la proposition du gouvernement de donner la possibilité aux entreprises de plus de 300 salariés de regrouper les instances représentatives du personnel par accord majoritaire des organisations syndicales.

Rationaliser les informations/consultations, redéfinir les compétences respectives des différentes Institutions Représentatives du Personnel dans les grands groupes, donner des moyens aux élus afin de leur permettre d’assumer leursmandats sont autant d’éléments que l’UNSA abordera lors de sa prochaine rencontre avec le Premier Ministre.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Patricia Rejnero (UNSA)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux