Moins de contrats aidés... mais un soutien accru aux associations et le lancement d’une concertation sur la lutte contre la pauvreté

Politique de l’emploi
> Moins de contrats aidés... mais un soutien accru aux associations et le lancement d’une concertation sur la lutte contre la pauvreté

Publié le lundi 25 septembre 2017

Edouard Philippe recevait ce jeudi matin à Matignon des représentants des grandes associations engagées dans la lutte contre la pauvreté. Une matinée séquencée en trois temps respectivement consacrés à l’enfance et la jeunesse, à l’accompagnement, à l’insertion et l’emploi. Sur tous ces sujets, "nous sommes en train d’inventer de nouvelles politiques, pour obtenir de meilleurs résultats", a assuré le chef du gouvernement, qui, entouré des ministres Agnès Buzyn et Muriel Penicaud, s’est félicité de la qualité des échanges avec les acteurs associatifs. Et le Premier ministre de rappeler que "un enfant sur cinq en France vit sous le seuil de pauvreté".

Revenant sur diverses décisions annoncées ou confirmées ces derniers jours destinées à divers publics en difficulté (hausse de la prime d’activité, augmentation de l’AAH, revalorisation du minimum vieillesse - voir notre article de ce jour), la ministre des Solidarités et de la Santé a souligné que "continuer à travailler sur le seul levier monétaire" n’est pas suffisant. D’autres terrains doivent naturellement être investis.


Voir en ligne : Localtis du 21/09/17 par Claire Mallet

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux