Monnaies locales : les petites sœurs de l’euro

Marianne du 10/08/13 par Olivier Philippe

Publié le lundi 26 août 2013

Les alternatives locales à l’euro sont en pleine expansion à travers la France. Gadget folklorique ou « volonté de réappropriation de l’usage de la monnaie par le citoyen » ?

Le « Galléco » en Ille-et-Vilaine, la « Sol-violette » à Toulouse, une future « Pêche » à Montreuil, dans l’est francilien… Qui a dit que la France ne faisait pas marcher la planche à billet ? Toutes ces appellations désignent des monnaies locales complémentaires (MLC). Le principe se développe depuis trois ans sur des secteurs bien définis : un quartier, une ville, un département entier. Tout dépend du degré d’implication des commerçants et habitants. Dix-huit de ces monnaies alternatives sont déjà en circulation, une trentaine sont en projet.


Voir en ligne : La suite de l’article par ici...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux