Monsieur Cazeneuve, changez de scénario !

Solidarité Laïque
> Monsieur Cazeneuve, changez de scénario !

Publié le mercredi 19 octobre 2016

Nous, Solidarité Laïque, collectif de 50 organisations, sommes très inquiets. Des associations ont déposé le 12 octobre un référé contre le démantèlement du camp de Calais. Nous soutenons cette initiative.

Présents aux côtés des bénévoles de l’Ecole Laïque du chemin des Dunes, actifs depuis plus d’un an, nous vous demandons de penser à des solutions adaptées avec l’ensemble des acteurs.
Nous demandons que des solutions pérennes et réellement co-construites avec les migrants et les associations impliquées sur place ainsi que toutes les parties prenantes, soient mises en œuvre avant de lancer les bulldozers.

Soyons clairs, Monsieur le Ministre, tout comme vous, nous ne nous satisfaisons pas des conditions de vie dans le camp de Calais. Néanmoins, tirons les leçons du passé : ne réagissons pas dans l’urgence au risque de répéter les drames que nous avons connu du temps de Sangatte.

Cela signifie notamment :
- Assurer au préalable une protection des mineurs isolés étrangers et mineurs non-accompagnés : le dernier recensement dénombrait près de 1300 MIE/MNA dans le camp de Calais. Il est urgent, avant que toute opération ne soit entreprise, de mettre à l’abri ces enfants. En effet, cette population volatile et particulièrement vulnérable risque de se disperser et deviendra une cible idéale pour tout réseau, trafic, exploitation sexuelle ou travail domestique.... Ces enfants relèvent de la protection de l’enfance quelle que soit leur situation administrative et juridique et quelles que soient vos négociations actuelles avec la Grande-Bretagne.
- Respecter les droits fondamentaux des personnes : un Etat signataire de la convention de Genève de 1951 relative au Statut des réfugiés doit respecter ses obligations. Garantissez l’application des droits fondamentaux des migrants et des potentiels demandeurs d’asile en veillant notamment à ce qu’il y ait un nombre de places suffisant pour chaque migrant et que l’accompagnement social dans les CAO soit adéquat et efficace avec un nombre adapté de travailleurs sociaux.
- Communiquer avec transparence sur les projets concernant le camp de Calais afin que les personnes soient averties et puissent exercer leurs droits. Monsieur le Ministre, nous vous demandons de publier la liste des CAO vers lesquels seront envoyés les migrants afin que les associations puissent assurer un suivi.
- Prêter un oeil particulier à la scolarisation des enfants qu’ils soient accompagnés ou non, quel que soit le lieu où ils vont se retrouver.

Monsieur le Ministre, le démantèlement du camp accompagné par la fermeture des structures gérées par l’Etat, sans solution alternative, serait une erreur humanitaire. Le précédent démantèlement l’a bien démontré. Calais restera le passage obligé pour rejoindre la Grande-Bretagne.
Encore une fois, Monsieur le Ministre, tirons les enseignements du passé. Réfléchissons dès aujourd’hui à des solutions pour les futures arrivées. Cela passe nécessairement par des espaces de concertation avec la société civile.

Organisons ENSEMBLE des solutions respectueuses des droits humains, des enfants comme des adultes.

Roland Biache, Délégué général de Solidarité Laïque

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Claire Delestrade (Solidarité Laïque)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux