Mutuelle d’assurance : Une gouvernance mal connue

Groupement des Entreprises Mutuelles d’Assurance
> Mutuelle d’assurance : Une gouvernance mal connue

Publié le mercredi 2 juillet 2014

Les dirigeants des mutuelles du GEMA ont un sentiment latent d’incompréhension, voire d’ostracisme, qui resurgit chaque fois qu’il est question de leur gouvernance.

Les discussions sur l’application de la règle des « 4 yeux » ont surpris les assureurs mutualistes. Dire que, dans une mutuelle d’assurance, la direction générale détient seule l’effectivité des pouvoirs revient à poser que le conseil d’administration, et son président, n’ont pas d’autre rôle que de contrôler… et de regarder.

De même, une application trop tatillonne des règles sur le cumul des mandats risque de compliquer la vie des groupes mutualistes dans lesquels, faute de liens en capital, la pluralité des mandats sociaux constitue un moyen de coordonner des structures juridiquement indépendantes les unes aux autres.

Les mutuelles revendiquent le droit d’être ce qu’elles sont : certes elles peuvent s’adapter à des contraintes réglementaires nouvelles, et sensées, mais les réglementations pourraient aussi tenir compte de leur spécificité.


Voir en ligne : En savoir plus ?

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux