Négociations AGIRC et ARRCO : Le MEDEF essaie le chantage mais en vain

Confédération Générale du Travail
> Négociations AGIRC et ARRCO : Le MEDEF essaie le chantage mais en vain

Publié le mercredi 24 juin 2015

Lors de cette cinquième réunion, il s’est confirmé que les propositions patronales faisaient l’unanimité des organisations syndicales contre elles. Les dernières propositions, défendues en particulier par le MEDEF, ne différaient en effet qu’à la marge de celles présentées en mai dernier, et qui avaient déjà fait l’objet d’un rejet unanime.

Première conséquence, toute possibilité de conclusion d’un accord était exclue. Seconde conséquence : il a été convenu de nouveaux rendez-vous pour la rentrée de septembre avec une séance de négociation le 16 octobre.

À noter que le MEDEF a quand même tenté une opération de chantage et d’intimidation en indiquant que si les organisations syndicales n’acceptaient pas des abattements temporaires, des abattements définitifs seraient imposés non seulement aux futurs retraités mais également aux retraités actuels.

Le MEDEF a ainsi réaffirmé 2 objectifs qui lui sont chers : reculer l’âge effectif du départ en retraite et faire du niveau de pension non pas un objectif, mais une variable d’ajustement.

Cela conforte la nécessité d’une signature massive de la pétition "pour résorber les déficits et préserver le niveau des pensions sans reculer l’âge de la retraite" portée par la CGT et son UGICT.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

La CGT

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux