« Nous ne sommes pas les prestataires de politiques publiques en recul »

Chorum
> « Nous ne sommes pas les prestataires de politiques publiques en recul »

Publié le vendredi 28 octobre 2016

Philippe Jahshan, nouveau président du Mouvement associatif a travaillé quinze ans aux actions internationales de Solidarité laïque. Celui qui prend la suite de Nadia Bellaoui nous livre sa vision d’un monde associatif confronté à de profondes mutations.

Fil Cides : Quel a été votre parcours avant de devenir président du Mouvement associatif ?

Philippe Jahshan : Tout mon engagement associatif et ma carrière professionnelle se sont déroulés au sein de Solidarité laïque. C’est une association de solidarité nationale et internationale qui a été mandatée pour conduire ses actions, par une cinquantaine d’organisations de l’économie sociale : des mutuelles comme la MGEN, des banques coopératives, l’OCCE, des associations de l’éducation populaire, des fondations de l’économie sociale mais aussi des syndicats, à la fois confédéraux comme l’Unsa ou FO et des fédérations de syndicat de l’enseignement. J’ai donc évolué dans une association qui se situe au carrefour des problématiques associatives, de l’économie sociale en France et de la solidarité internationale.


Voir en ligne : La suite de l’article...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux