« On ne peut pas imaginer de politique jeunesse sans la faire avec les jeunes » Interview de Mikael Garnier-Lavalley, nouveau DIJ

Union Nationale des Missions Locales
> « On ne peut pas imaginer de politique jeunesse sans la faire avec les jeunes » Interview de Mikael Garnier-Lavalley, nouveau DIJ

Publié le mercredi 22 janvier 2014

Mikael Garnier-Lavalley, nouvellement nommé Délégué interministériel à la jeunesse, après avoir été conseiller au cabinet de Valérie Fourneyron, Ministre chargée de la jeunesse, revient sur son parcours, ses engagements personnels, la « Priorité Jeunesse » et sa vision du rôle des Missions Locales dans les politiques interministérielle de jeunesse.

1) Vous venez d’être nommé Délégué interministériel à la jeunesse. Comment s’inscrit votre nomination dans votre parcours professionnel et par rapport à vos centres d’intérêts ?

Je parlerais de continuité. J’ai essentiellement travaillé dans le secteur associatif au début de mon parcours professionnel, notamment dans les réseaux Jeunesse et ceux des politiques locales de jeunesse à l’Anacej. Dans le même temps, j’ai pris des responsabilités au sein du Cnajep, coordination des associations de jeunesse et d’éducation populaire dont j’ai été secrétaire général pendant plusieurs années.


Voir en ligne : La suite de l’article par ici...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux