Oui, les devoirs à la maison sont facteurs d’inégalités !

Formation / Enseignement
> Oui, les devoirs à la maison sont facteurs d’inégalités !

Publié le jeudi 27 avril 2017

Selon une récente note scientifique publiée par la FCPE, principale fédération de parents d’élèves, le système des devoirs à la maison au primaire mais aussi au secondaire n’a pas fait ses preuves en matière d’égalisation des parcours d’apprentissage et constituent un facteur d’inégalité supplémentaire.

Les devoirs c’est à l’école, pas à la maison

Validation de l’acquisition des connaissances, détection des difficultés : le moment des devoirs à la maison représente pour les familles l’une des plus grandes responsabilités éducatives. Pourtant, dans les faits, 94% des collégiens déclarent ne pas être aidés quotidiennement et pour 61% d’entre eux, leurs parents seraient dans l’incapacité de les assister dans toutes les matières (Les collégiens et les devoirs à la maison, sondage exclusif OpinionWay pour ZUPdeCO, Septembre 2016).

Les devoirs à la maison sous-tendent les inégalités scolaires : si, en théorie, chaque enfant bénéficie du même accompagnement sur le temps de la classe, toutes les familles ne peuvent répondre de la même manière aux exigences scolaires qui retombent à la maison. Une situation inégalitaire qui configure les prémices du décrochage scolaire qui touche plus particulièrement les jeunes issus de quartiers populaires.

Parce que la réalité des familles l’impose, ZUPdeCO appelle à la mobilisation à travers le lancement d’un manifeste pour que les devoirs soient faits à l’école, sur le temps scolaire.

Changer la loi pour ouvrir la voie de la réussite scolaire pour tous, les familles françaises l’appellent de leurs vœux : 70% des parents d’élèves et 56% des collégiens se déclarent favorables à la mise en place d’un temps scolaire dédié aux devoirs.

L’association ZUPdeCO accompagne déjà, chaque soir, des milliers de collégiens à faire leurs devoirs au sein de leur établissement et :
- permet aux parents de déléguer sereinement à des tiers compétents les devoirs du soir en proposant aux élèves en difficultés (moyenne inférieure à 12) un accompagnement dédié gratuit sur le temps scolaire.
- encourage la motivation des élèves par l’émulation grâce à des conditions de travail stimulantes et un accompagnement exempt de tout jugement négatif.
- favorise l’acquisition des connaissances et la progression des résultats scolaires.

ZUPdeCO : gommer les inégalités et donner à tous les mêmes chances de réussite

Association de loi 1901 à but non lucratif, ZUPdeCO œuvre en faveur de l’égalité des chances à l’école. Agir contre le décrochage scolaire et apporter l’expertise humaine et technologique aux associations locales pour accompagner les jeunes en difficultés issus de quartiers populaires, telle est l’ambition de ZUPdeCO qui, grâce à ses partenaires institutionnels, mécènes entreprises et donateurs, agit gratuitement avant que le décrochage ne soit constaté. Grâce à son programme d’accompagnement scolaire, ZUPdeCO intervient dans 11 départements pour aider les collégiens en difficultés à obtenir le Brevet des collèges. Avec le concours d’étudiants bénévoles issus de grandes écoles et universités, ZUPdeCO assure le relais de parents qui n’ont ni le temps, ni les capacités ou les moyens financiers suffisants pour soutenir leur enfant. Tous les soirs, l’association accompagne les collégiens dans la réalisation des devoirs et l’apprentissage des leçons avec son dispositif DEVOIRS VERIFIES. Deux heures par semaine, elle propose également aux élèves les plus en difficultés (moyenne <10) un accompagnement individualisé consacré à la maîtrise des savoirs fondamentaux. Enfin, pour stimuler les enfants et donner du sens au travail à l’école, ZUPdeCO a également mis en place des séances de tutorat numérique (ateliers de découvertes des métiers, révisions en ligne, initiation au code). Depuis 2005, ce sont plus de 5.000 collégiens qui ont bénéficié du soutien de ZUPdeCO.

François-Afif Benthanane, fondateur de l’association ZUPdeCO


Voir en ligne : En savoir plus ?

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux