Ouverture des données de santé : trouver le bon compromis

Fédération Nationale de la Mutualité Française
> Ouverture des données de santé : trouver le bon compromis

Publié le vendredi 10 juillet 2015

A la veille de l’arrivée de la loi santé devant la commission des Affaires sociales du Sénat, la direction de la Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques (Drees) du ministère de la Santé a publié, hier, une étude consacrée à l’ouverture des données de santé. Un sujet qui a déjà divisé les députés, lors de l’examen du projet de loi de Marisol Touraine à l’Assemblée nationale.

Pour les uns, résument Les Echos, ce texte "n’ouvre pas suffisamment les riches bases de données du système de soins et risque même de rendre l’accès plus difficile pour les journalistes qui comparent les hôpitaux. Pour les autres, il y a un danger de pillage des informations privées à des fins lucratives et de violation de l’anonymat".

Le travail des chercheurs, par exemple, est rendu malaisé s’ils veulent étudier le comportement des patients, l’évolution d’une maladie sur le territoire ou tout simplement notre système de santé.


Voir en ligne : La suite de l’article...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux