Parole nationale de la JOC sur l’extrême droite

Jeunesse Ouvrière Chrétienne
> Parole nationale de la JOC sur l’extrême droite

Publié le jeudi 22 octobre 2015

Les 6 et 13 décembre 2015 auront lieu les élections régionales. Actions de formation et d’apprentissage, alternance, sport, culture, gestion des transports... Les compétences de la région nous concernent particulièrement en tant que jeunes du milieu ouvrier.

Avec le mode du scrutin de ces élections, il suffit d’arriver en tête avec un gros tiers des voix pour s’assurer la majorité absolue des sièges. Mathématiquement, la triangulaire rend le seuil de victoire plus bas. Ce seuil de victoire, des partis d’extrême droite l’ont déjà atteint aux élections européennes ou départementales. Ces triangulaires empêchent des partis de s’allier pour « faire front » contre l’extrême droite, comme ils ont pu le faire lors d’autres élections.

Le parti d’extrême droite qui nous inquiète le plus est le Front National. Il dénonce une société de désordre et il a une volonté d’un nouvel ordre fondé sur un pouvoir autoritaire et policier pour défendre la préférence nationale. Ce parti utilise la peur, le racisme, le sentiment d’insécurité et les souffrances dues au capitalisme.
Le FN ne devrait pas avoir de difficulté à atteindre de nouveau un score de 35%, dans les régions (ou nouvelles régions) suivantes : Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Alsace-Champagne-Ardennes-Lorraine et Bourgogne-Franche-Comté.
Comment expliquer des scores si élevés ? Il est facile de se reconnaître dans certaines parties du discours des partis d’extrême droite. Ce sont pour la plupart des constats que nous portons : déceptions et manque de confiance en une partie des élus, précarité économique et sociale, concurrence subie...

Par le vote, par des expressions locales, par des actions d’éducation populaire, déconstruisons collectivement les idées propagées par l’extrême droite et réinventons la solidarité !
C’est du côté des réponses proposées que nous nous plaçons en oppositions totales aux idées d’extrême droite. Les solutions de ces partis portent sur la préférence nationale, l’expulsion des étrangers, la fermeture des frontières, l’islamophobie, la xénophobie, le racisme, l’assignation des femmes à leur rôle de mère, l’homophobie... Les partis d’extrême droite rendent des groupes de personnes, qui ne seraient pas égaux des autres humains, responsables des crises mondiales qui nous bousculent.

Le contexte de précarité grandissante, d’insécurité sociale (notamment chez les jeunes), l’exploitation de la force de millions de travailleurs en France et dans le monde dans des conditions de rémunération et de vie inacceptables ne doit pas mener à la réponse de l’extrême droite : la haine de l’autre pour se protéger soi.
Notre responsabilité est de trouver d’autres réponses, comme s’y attèlent déjà de nombreuses associations, syndicats, chercheurs... « Face aux défis de grande ampleur qu’affrontent le monde du travail et plus largement nos sociétés, il s’agit de réinventer des politiques économiques et sociales qui sortent du cercle régressif de l’austérité, d’éradiquer la misère en faisant progresser l’emploi, de construire des coopérations mutuellement avantageuses avec d’autres continents, d’imposer des normes sociales dans les accords internationaux, de contribuer à la transition écologique pour l’humanité. Ces défis ne pourront être relevés qu’à une condition : que la solidarité l’emporte sur le chacun pour soi et le chacun chez soi. » (En finir
avec les idées fausses propagées par l’extrême droite, Pierre-Yves Bulteau).

Les premiers visés par les propos de l’extrême droite sont les musulmans. Sous couvert des principes de laïcité, des propos racistes et islamophobes se multiplient dans de plus en plus de sphères politiques. Nous souhaitons rappeler que la laïcité n’a jamais signifié l’éradication des religions, ou de certaines d’entre elles, ni la relégation de leurs expressions dans un espace « privé ». La laïcité garantit le droit des femmes et des hommes à conduire leur existence comme ils l’entendent, quelles que soient leurs situations ou leurs convictions. Selon la Convention européenne des droits de l’homme : « Toute personne a droit à a liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction, ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction individuellement ou collectivement, en public ou en privé, par le culte, l’enseignement, les pratiques et l’accomplissement des rites. »

Le vrai combat est celui de l’égale répartition des richesses. Chaque jeune a droit à accéder à l’éducation et au travail dans des conditions dignes. Ce droit ne peut être fondé sur un critère de nationalité ou tout autre critère discriminatoire. « Notre devise, en tant que jociste, est « un jeune travailleur vaut plus que tout l’or du monde, car il est Fils de Dieu ». Nous sommes tous égaux et devons tous pouvoir accéder aux mêmes droits.
Localement, la JOC s’est déjà exprimée sur la question, comme la JOC de Lorraine qui tient à rappeler qu’en tant que « chrétiens et ouvriers, nous sommes appelés à la fraternité . ́ Cette fraternité́ doit nous rendre fiers de partager notre richesse, grâce à des dispositifs de solidarité comme le RSA ou les allocations familiales, afin de protéger les plus petits. Etant tous frères, nous ne pouvons tolérer qu’il y ait des boucs émissaires. »

Nous avons souhaité cette année lancer une dynamique sur le vivre ensemble dans nos quartiers. Le vivre ensemble, c’est reconnaître la richesse de l’autre, frère et sœur en Christ.
Nous souhaitons que les actions menées en lien avec cette dynamique permettent à tous d’être pleinement acteur de son quartier afin de pouvoir y vivre dignement.
Par le vote, par des expressions locales, par des actions d’éducation populaire, déconstruisons collectivement les idées propagées par l’extrême droite et réinventons la solidarité !

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Alice Bodergat (Jeunesse Ouvrière Chrétienne)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux