Pause fiscale ? Pas pour les mutuelles !

Fédération Nationale de la Mutualité Française
> Pause fiscale ? Pas pour les mutuelles !

Publié le lundi 28 octobre 2013

C’est aujourd’hui que les députés entament l’examen du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2014. Pendant toute la semaine, annoncent Les Echos (page 2), "trois taxes très controversées vont focaliser les débats" : la refonte des taxes sur les produits de placements qui vise à dégager 600 millions d’euros ; le prélèvement de 1 euro par litre vendu de boisson énergisante (60 millions d’euros de recettes possibles) ; le détournement de la taxe sur les retraites initialement destinée à améliorer la prise en charge des personnes âgées dépendantes.

Un amendement gouvernemental pourrait également susciter des remous, observe L’Opinion (page 4). Discuté hier soir au sein de la commission des Affaires sociales de l’Assemblée, cet amendement vise à rétablir les "clauses de désignation" qui ont pourtant été censurées par le Conseil constitutionnel en juin dernier. Pour ce faire, le gouvernement mise sur la fiscalité et sur la possibilité pour les branches "non plus de désigner, mais de recommander un ou des organismes d’assurance".


Voir en ligne : La suite de l’article par ici...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux