Pénicaud remet en cause les contrats aidés

Politique de l’emploi
> Pénicaud remet en cause les contrats aidés

Publié le mercredi 2 août 2017

La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a déclaré ce lundi vouloir lancer une réflexion dans les prochains mois sur l’avenir des contrats aidés, dont l’efficacité "n’est pas très grande", après avoir obtenu une rallonge pour en financer davantage en 2017. "J’ai obtenu une rallonge budgétaire pour pouvoir continuer à avoir des contrats aidés pour les mois qui viennent", a dit Muriel Pénicaud devant la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale, où elle devait rendre compte de la concertation avec les partenaires sociaux au sujet de la réforme du Code du travail.

Les Echos ont rapporté le 12 juillet dernier que le ministère du Travail allait bénéficier de 450 millions d’euros de plus pour financer 13.000 contrats aidés supplémentaires, dans un contexte où l’Etat cherche à réaliser 4,5 milliards d’économies pour contenir le déficit public sous la barre des 3% à la fin de l’année. La loi de finances 2017 prévoyait la création de 280.000 contrats aidés cette année pour un montant de 2,4 milliards d’euros. Par comparaison l’Etat a financé en 2016 456.723 contrats aidés, l’un des instruments mis en place par François Hollande pour inverser la courbe du chômage. Près des deux tiers ont toutefois été créés au premier trimestre de 2017, avant l’élection présidentielle.


Voir en ligne : Le Figaro du 31/07/17

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux